Eco-volontariat

 

Chantier écovolontaire
Sur la Piste des Eléphants
Mali et au Burkina Faso
2010

Objectif du projet: Reforestation et montage de deux éco-campements au Mali et au Burkina Faso. Cette mission vise à sauvegarder la population d’éléphants d’Afrique de l’Ouest.

Les volontaires sont chargés de la construction de deux éco-campements pour l’accueil de futurs stagiaires, scientifiques, séjours éco-touristique… Ils réaliseront également le curage d’une mare, débuteront les activités de reboisement et consacreront plusieurs journées à l’observation des éléphants et de la faune environnante.

Le but de ces campements est bien de faire vivre économiquement un secteur où il y a un intérêt Nature, de créer des emplois ponctuels.


À quoi cela va-t-il servir ?

À développer des retombées économiques pour les villageois se situant en périphérie de la zone nature.

Le nom du projet à tout naturellement été donné à Pierre Pfeffer qui est à l’initiative de notre mobilisation et qu’il est pour nous ainsi que pour les Africains, le Monsieur  « Eléphant ».

 

 

 

 

 

 

Bilan du séjour
L’objectif était d’acheminer deux campements complets pour garnir le corridor biologique des éléphants d’un début d’infrastructures d’accueil démontables, aux fins d’accueillir des chantiers  écovolontaires et des séjours touristiques. Un premier chantier de 13 jeunes s’y est déroulé avec passion, et vous pouvez retrouver tout le détail livre de bord – chantier Mali/Burkina Faso 2010.

Malgré les changements de programme et les conditions climatiques extrêmes, le choix des tentes «Cabanon», pour les tentes de couchage «clients », est positif avec une bonne tenue aux contraintes climatologiques.
Pour les tentes intendance « Patrouille », il faut revoir la copie, les vents forts en viennent à bout !
Le kit 12Volts solaire+batterie fonctionne sans problème.
Le service d’eau est assuré malgré le problème de fuite de la citerne (les citernes 1m³ achetées au Mali sont en moyen état). Nous n’avons pas façonné les supports de citerne comme envisagé, nous l’avons fait en pierre ce qui sous le soleil nous a fait penser au bagne de Cayenne !

En conclusion, nous n’acheminerons pas 6 campements comme envisagé au départ, mais prévoyons d’acquérir encore 1 équipement complet. En effet, l’acquisition de ce matériel est très coûteuse et son stockage très volumineux. Alors avec 3 campements dans le couloir de migration + notre véhicule polyvalent 15T , le fonctionnement sera simplifié !!!


Les commentaires sont fermés.